30 mai 2024
musique

Apprendre à jouer des morceaux avec des notes de Kalimba

Le kalimba, également connu sous le nom de piano à pouce ou mbira, est un instrument de musique d’origine africaine qui séduit de plus en plus les passionnés. Facile à transporter et agréable à écouter, il offre une expérience musicale unique même pour les débutants. Dans cet article, nous vous présenterons comment apprendre à jouer des morceaux avec des notes de kalimba, étape par étape.

Comprendre la disposition des lamelles du kalimba

Pour commencer à jouer des morceaux sur votre kalimba, il est essentiel de bien connaître la disposition des lamelles. Les lamelles sont disposées alternativement de gauche à droite et montent généralement en demi-tons. Par exemple, si vous avez un kalimba en accordage diatonique, vous trouverez les notes Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do dans l’ordre suivant :

  • pouce gauche : Do, Mi, Sol, Si, Ré (lamelles impaires)
  • pouce droit : Ré, Fa, La, Do (lamelles paires)

Accorder son kalimba

Avant de commencer à jouer des morceaux, assurez-vous que votre kalimba est bien accordé. Vous pouvez le faire en utilisant un accordeur électronique ou une application mobile dédiée. Pour ajuster la hauteur des notes, il suffit de déplacer les lamelles vers le bas (pour monter la note) ou vers le haut (pour descendre la note).

Apprendre à lire les tablatures et partitions de kalimba

Pour commencer à jouer des morceaux avec des notes de kalimba, vous devez savoir lire les tablatures ou les partitions spécifiques à cet instrument. Une tablature est un schéma simplifié qui représente l’emplacement des lamelles à pincer pour exécuter une mélodie.

  • Numéros : chaque lamelle est numérotée en fonction de sa position sur l’instrument.
  • Lettrage : les lettres représentent également l’emplacement des notes, mais au lieu d’utiliser des chiffres, on indique les notes écrites selon leur hauteur (Do, Ré, Mi, etc.).
  • Lignes verticales : ces lignes séparent les mesures pour faciliter la lecture rythmique du morceau.
  • Pointillés : utilisés principalement pour marquer les silences entre deux notes successives.

Trouver des ressources en ligne

De nombreux sites web proposent des tablatures et partitions gratuites pour kalimba, adaptées aux musiciens de tous niveaux. N’hésitez pas à consulter les forums dédiés et les réseaux sociaux pour partager vos trouvailles et échanger des conseils avec d’autres passionnés de kalimba.

Travailler la technique et l’entrainement

Pour bien apprendre à jouer des morceaux avec des notes de kalimba, il est important de maîtriser les aspects techniques et rythmiques. Voici quelques conseils pour vous initier :

La position des pouces et la tenue de l’instrument

Tenez fermement votre kalimba avec les deux mains en plaçant vos pouces sur les lamelles et vos autres doigts à l’arrière du corps de l’instrument.

Exercer le pincement des lamelles

Pour produire une note précise et claire, pincez la lamelle avec l’extrémité du pouce, puis relâchez-la rapidement. Veillez à ne pas toucher les autres lamelles pour obtenir une sonorité nette.

Respecter le tempo et la rythmique

Afin de bien interpréter un morceau avec des notes de kalimba, entrainez-vous régulièrement avec un métronome pour respecter scrupuleusement le temps et la pulsation de la musique. Ceci est essentiel pour jouer en solo ou en groupe.

Explorer différents styles musicaux et morceaux

Le kalimba se prête à une grande variété de styles musicaux, tels que la musique traditionnelle, afro-pop, jazz, blues, classique ou encore musique de film. N’hésitez pas à explorer divers genres et morceaux pour enrichir votre répertoire et développer votre technique.

Apprendre des morceaux simples pour débuter

Pour vous familiariser rapidement avec votre kalimba, commencez par apprendre des morceaux simples et accessibles comme :

  1. Les comptines traditionnelles (e.g. « Frère Jacques », « Au clair de la lune »)
  2. Des chansons populaires ou folkloriques (e.g. « Amazing Grace », « Greensleeves »)
  3. Les mélodies de films d’animation (e.g. « Le temps des cerises » du film Porco Rosso)

Développer son propre style et créer ses compositions

Finalement, n’hésitez pas à développer votre propre style en expérimentant différentes techniques et ambiances sonores. Avec un peu de pratique, vous pourrez même composer vos propres morceaux originaux et partager votre passion pour le kalimba avec d’autres musiciens !

Bon courage dans votre apprentissage de cet instrument fascinant et amusant qu’est le kalimba !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *