Comment traiter le trouble du sommeil ?

apnée sommeil

Qui n’a jamais été sujet au trouble du sommeil? Plus connu sous l’appellation insomnie, il affecte une personne sur deux. Son traitement varie pourtant d’une personne à une autre. Et son meilleur traitement c’est de l’attaquer par ses causes. Ces dernières peuvent être des maladies, des mauvaises habitudes ou encore des idées fausses sur le sommeil. A chaque cause correspond son traitement.

Des dispositifs médicaux  contre le trouble du sommeil

Il est des maladies chroniques qui aggravent le trouble du sommeil. Les apnées ou interruptions respiratoires, par exemple, empressent le patient à se réveiller fréquemment. Les éternuements suite aux rhinites favorisent l’insomnie. Si de tels incidents se répètent plusieurs fois, le trouble du sommeil s’installe.

En cas d’apnées, on peut faire usage d’un tube de narine qui véhicule l’air depuis le nez jusqu’au palais. Il s’agit d’une prothèse Nastent. L’inhalation des huiles essentielles soulageant les sinus est une solution pour le malade d’insomnie due aux allergies ou sinusites.

Adopter les bonnes routines autour du sommeil

Il s’agit d’aider le malade à retrouver les routines qui conduisent au sommeil. C’est le traitement par contrôle des stimulis. Essayer de dormir par tous les moyens n’est pas bon. Si pendant 20 à 30 minutes le sommeil tarde à vous gagner, il est recommandé de faire des activités, hors du lit, qui vous détendent vraiment comme écouter des musiques apaisantes.

Utiliser le lit pour dormir est une autre routine à conserver. Il est judicieux de rester loin du lit pour visionner de bons films, ou lire des romans d’amour ou encore chatter avec vos amis. Avoir une heure fixe pour se lever le matin est une autre habitude à avoir pour vaincre le trouble de sommeil.

Suivre des sessions de thérapie comportementale

Pour venir à bout du trouble du sommeil, il est judicieux de recourir au changement de comportement par la thérapie. En effet, les insomniaques sont dérangés par leur inaptitude à se relaxer convenablement. D’autres ont des idées toutes faites sur le sommeil, sources de peur ou de doutes qui troublent les heures de sommeil.

Les sessions de thérapie sont dispensées par un psychothérapeute. En gardant en tête que dormir 8 heures par jour est obligatoire pour ne pas développer le cancer, on finit par ne pas dormir du tout chaque nuit. Le responsable de la thérapie vous aidera à avoir des techniques de relaxation. Il vous débarrassera des idées et comportements nuisibles à votre sommeil.

Prendre des remèdes contre les insomnies

Si vous avez des douleurs qui ne vous permettent pas de fermer l’œil, des analgésiques les calmeront. Il est pourtant sage d’en parler à votre médecin qui vous instruira sur les bonnes doses de leur consommation. Prendre des dérivés de l’hormone du sommeil dont le Ramelteon (Rozerem) est une autre option.

Parmi les remèdes naturels contre le trouble du sommeil, vous pouvez recourir à la tisane de miel et de poivre noir. Ce dernier aide beaucoup à la relaxation et au sommeil.  Pour préparer cette tisane, il faut une cuillerée à café de miel et de poivre noir et une tasse d’eau tiède. Vous devriez la siroter avant de coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *