Prendre soin de son animal domestique pour prévenir les zoonoses

animal domestique

S’occuper de son chien n’est pas simplement une obligation morale pour son maître. La réalisation de cette tâche présente des conséquences à large spectre. Prendre soin d’un animal domestique comme le chien consiste à lui assurer une bonne hygiène de vie.

L’espèce canine a besoin d’être nourrie convenablement pour rester en bonne santé. Un traitement adapté est fortement souhaitable pour lutter contre la prolifération parasitaire chez l’animal. Le propriétaire du chien évite par la même occasion l’apparition des zoonoses.

La prévalence de la toxocarose chez l’homme

Les zoonoses méritent davantage d’attention puisqu’ellesreprésentent un danger pour l’état de santé des humains. En même temps, elles font intervenir de réels enjeux de santé publique. C’est pourquoi l’adoption de mesures adaptées est fondamentale pour lutter efficacement contre l’apparition des zoonoses. L’utilisation d’un vermifuge pour chien offre des résultats probants sur ce créneau. L’idée consiste à réaliser une action préventive pour éliminer aussitôt les vers digestifs susceptibles d’infester l’animal.De cette façon, les risques de zoonoses sont réduits de manière significative.

Bien sûr, la prévalence de zoonoses telles que la toxocarose chez l’homme ne peut être négligée. Les études s’y rapportant font état d’un chiffre assez significatif bien qu’il reste stable. Les personnes infectées par le parasite toxocara se situent autour de 7 %.Ce taux de prévalence peut atteindre 15 % pour le cas des habitants des zones rurales. Les risques de contamination parasitaire sont plus significatifs à la campagne que dans les agglomérations urbaines.

Sources de contamination : airs de jeux et espaces verts

La plupart du temps, les zoonoses surviennent à la suite d’un contact direct entre un chien contaminé et l’homme. Ce phénomène explique pourquoi les enfants sont les plus explosés. D’une part, ils s’amusent souvent près des animaux domestiques. Et d’autre part, le système immunitaire des enfants demeure encore assez fragile. Toutefois, la transmission directe de l’animal à l’homme n’est pas la seule possibilité.

Les airs de jeux et les espaces verts sont des zones à risques pour les humains sensibles aux zoonoses. Les enfants figurent au premier rang des personnes concernées.Les résultats de certaines études effectuées à ce sujet révèlent que 40 % à 75 % des espaces verts abritent des œufs de vers plats comme les ascaris. Les aires de jeux des jardins publics sont principalement mises en cause. Ces endroits sont à la fois fréquentés par des personnes et des animaux presque tous les jours. Ceci accroît sensiblement les risques de contamination malgré les efforts de nettoyage effectués.

La plupart du temps, les bacs à sable sont souillés par des déjections de chien ou de chat, d’où la présence de parasites (larves et œufs).Il est donc conseillé de bien choisir les aires de jeux pour les enfants afin de réduire les risques.

Cas particulier des enfants en relation avec l’animal domestique

En zoomant sur la prolifération des zoonoses, les enfants sont les plus exposés aux risques de contamination provenant de leur environnement. Ceci est essentiellement lié à leur mode de vie. Comparés aux adultes, les enfants se soucient moins de l’hygiène. Et c’est tout à fait naturel. Ils mettent souvent la main dans la bouche de manière instinctive. Ils jouent fréquemment avec des objets souillés sans se préoccuper des éventuelles conséquences de leur attitude. De plus, les enfants adorent être en contact avec les chiens pour leur caresser les poils ou faire des câlins. Or, la présence des œufs d’ascaris ou des autres parasites sur le pelage des chiens est une réalité.

1 commentaire sur “Prendre soin de son animal domestique pour prévenir les zoonoses

  1. Une part impressionnante, je viens de la donner à un collègue qui faisait un peu d’analyse sur ce sujet. Et lui, la vérité, c’est qu’il m’a acheté un petit déjeuner parce que je l’ai trouvé pour lui… sourire. Alors laissez-moi reformuler ça : Thnx pour le plaisir ! Mais oui, Thnkx pour avoir pris le temps de débattre de cette question, j’y tiens beaucoup et j’aime étudier davantage sur ce sujet. Si c’est faisable, au fur et à mesure que vous vous transformez en expert, envisageriez-vous de mettre à jour votre blog avec des détails supplémentaires ? C’est très utile pour moi. Un grand pouce en l’air pour publier ce weblog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *