Comment fonctionne le minage de crypto-monnaies

Aline 0
Blockchain

Le crypto mining ou “cryptomining”, est un sujet populaire dans les forums en ligne. En un mot, le minage de crypto-monnaies est un terme qui fait référence au processus de collecte de crypto-monnaies en tant que récompense pour un travail que vous effectuez.

Mais pourquoi les gens font-ils du crypto mining ?

Pour certains, ils sont à la recherche d’une autre source de revenus. Pour d’autres, il s’agit d’acquérir une plus grande liberté financière sans l’intervention des gouvernements ou des banques. Mais quelle que soit la raison, les crypto-monnaies sont un domaine d’intérêt croissant pour les technophiles, les investisseurs et les cybercriminels.Alors, qu’est-ce que le minage de crypto-monnaies et comment fonctionne-t-il ? Examinons la question.

Qu’est-ce que le minage de crypto-monnaies ?

Le terme “crypto mining” signifie gagner des crypto-monnaies en résolvant des équations cryptographiques à l’aide d’ordinateurs. Ce processus implique la validation de blocs de données et l’ajout d’enregistrements de transactions à un registre public connu sous le nom de blockchain. Dans un sens plus technique, le minage de crypto-monnaies est un processus transactionnel qui implique l’utilisation d’ordinateurs et de processus cryptographiques pour résoudre des fonctions complexes et enregistrer des données sur une blockchain. En fait, il existe des réseaux entiers d’appareils qui participent au minage de crypto-monnaies et qui tiennent des registres partagés via ces blockchains.Il est important de comprendre que le marché des crypto-monnaies lui-même est une alternative au système bancaire traditionnel que nous utilisons dans le monde comme le Cold wallet – une portefeuille sécurisée de cryptomonnaie. Ainsi, pour mieux comprendre le fonctionnement du crypto mining, vous devez d’abord comprendre la différence entre les systèmes centralisés et décentralisés.

Les banques traditionnelles sont des systèmes centralisés

Dans le système bancaire traditionnel, il existe une autorité centrale qui contrôle, maintient et met à jour un registre centralisé. Cela signifie que chaque transaction doit passer par le système bancaire central, où elle est enregistrée et vérifiée. De plus, il s’agit d’un système restreint – seul un petit nombre d’organisations sont autorisées à se connecter directement au système bancaire centralisé.

Les crypto-monnaies utilisent des systèmes décentralisés et distribués

Avec les crypto-monnaies, il n’y a pas d’autorité centrale, ni de registre centralisé. En effet, les crypto-monnaies fonctionnent dans un système décentralisé avec un registre distribué appelé blockchain. Contrairement au système bancaire traditionnel, tout le monde peut être directement connecté au “système” des crypto-monnaies et y participer. Vous pouvez envoyer et recevoir des paiements sans passer par une banque centrale. C’est pourquoi on l’appelle la monnaie numérique décentralisée. Mais en plus d’être décentralisée, la crypto-monnaie est aussi un système distribué. Cela signifie que l’enregistrement de toutes les transactions est accessible au public et stocké sur de nombreux ordinateurs différents. Cela diffère des banques traditionnelles que nous avons mentionnées précédemment, qui sont des systèmes centralisés. Mais sans banque centrale, comment les transactions sont-elles vérifiées avant d’être ajoutées au grand livre ? Au lieu d’utiliser un système bancaire central pour vérifier les transactions, les crypto-monnaies utilisent des algorithmes cryptographiques pour vérifier les transactions. Et c’est là que les mineurs de bitcoins interviennent. L’exécution des calculs cryptographiques pour chaque transaction représente un travail de calcul considérable. Les mineurs utilisent leurs ordinateurs pour effectuer le travail cryptographique nécessaire à l’ajout de nouvelles transactions au grand livre. En guise de remerciement, ils reçoivent eux-mêmes une petite quantité de cryptocurrency.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *