17 avril 2024
Envoyer des colis au Japon : démarches simplifiées

Les formalités pour envoyer des colis au Japon

L’envoi de colis au Japon peut être une tâche complexe si l’on ne connaît pas les différentes étapes et réglementations en vigueur. Cet article est destiné à vous guider sur tout ce que vous devez savoir pour expédier un colis au Japon sans difficulté.

Choix du transporteur

La première étape cruciale pour envoyer un colis au japon implique le choix du transporteur approprié. Plusieurs compagnies proposent leurs services, chacune avec ses spécificités et tarifications. Il est impératif de mener une comparaison minutieuse de ces options pour déterminer celle qui s’aligne le mieux sur vos besoins et votre budget.

Vous devrez prendre en compte des facteurs tels que la rapidité de la livraison, la sécurité de l’envoi, le suivi en temps réel, les éventuelles garanties en cas de perte ou de dommage, ainsi que bien sûr, le coût global de l’expédition.

En optant pour le transporteur qui correspond le mieux à vos exigences, vous garantissez une expérience d’expédition au Japon plus fluide, tout en minimisant les frais inutiles et en préservant la qualité de la livraison.

Calcul du poids et des dimensions

Après avoir choisi votre transporteur, il est nécessaire de peser et mesurer votre colis afin de déterminer les coûts d’envoi et vérifier sa conformité avec les règles du transporteur. Les tarifs varient généralement en fonction de la destination, du poids et des dimensions du colis.

Il est important de noter que chaque transporteur a ses propres restrictions concernant le poids et les dimensions autorisés pour un colis à destination du Japon. Vous devez donc vous renseigner sur ces contraintes avant de procéder à l’emballage.

Emballage du colis

Un emballage adapté est indispensable pour protéger votre colis durant son transport. Assurez-vous d’utiliser des matériaux de qualité afin d’éviter tout dommage éventuel.

Les matériaux d’emballage à privilégier sont :

  • Carton solide : choisissez un carton robuste, en bon état et adapté aux dimensions de l’objet à envoyer.
  • Film bulle : ce matériau offre une protection supplémentaire en cas de chocs ou vibrations durant le transit.
  • Papier kraft / Papier journal : ces papiers sont utiles pour combler les espaces vides dans le carton et ainsi amortir les chocs.
  • Adhésif résistant : utilisez un ruban adhésif large et solide pour fermer le carton et sécuriser davantage son contenu.

Voici quelques conseils pour bien emballer votre colis à destination du Japon :

  • Faites en sorte que l’objet soit bien calé dans le carton, sans laisser d’espace vide.
  • Emballez les objets fragiles individuellement avec du film bulle ou du papier journal.
  • Ne mélangez pas des objets de nature différente (par exemple, ne placez pas un objet lourd avec un objet fragile dans le même colis).
  • N’oubliez pas d’inclure une étiquette avec vos coordonnées et celles du destinataire à l’intérieur du colis, en plus de celle collée sur le carton.

Déclaration en douane

Lorsque vous envoyez un colis hors de l’Union européenne, une déclaration en douane est obligatoire. Cette formalité permet aux autorités de contrôler les marchandises qui entrent ou sortent du territoire et d’appliquer les taxes et droits éventuels.

Comment compléter la déclaration en douane ?

La déclaration en douane doit être remplie en deux exemplaires et fournie par votre transporteur. Voici les informations requises :

  • Description des marchandises : indiquez clairement et précisément la nature des objets contenus dans le colis (par exemple : « livres », « vêtements », « accessoires électroniques »).
  • Valeur des marchandises : indiquez la valeur totale du contenu en euros, en tenant compte de sa valeur à l’état neuf et de son prix d’achat.
  • Poids net : précisez le poids total des objets sans l’emballage.
  • Origine des marchandises : mentionnez le pays de fabrication ou de production des biens envoyés.

Notez que certains transporteurs peuvent également exiger une facture commerciale pour déclarer les marchandises. Renseignez-vous auprès de votre prestataire sur cette éventualité.

Les taxes et droits à l’importation au Japon

Le Japon applique des taxes et droits d’importation sur certaines marchandises. Ces frais sont généralement à la charge du destinataire du colis, qui doit régler les sommes dues avant de pouvoir récupérer sa livraison. Il est conseillé de vous informer sur ces régulations avant de procéder à l’envoi.

Interdits et restrictions d’envoi

Enfin, il est essentiel de vérifier que les objets que vous souhaitez expédier ne figurent pas parmi les marchandises interdites ou soumises à restrictions à destination du Japon. Chaque nation a ses propres réglementations à ce sujet. Voici quelques exemples de produits fréquemment concernés :

  • Produits alimentaires : les denrées périssables, les alcools, certaines viandes et poissons sont souvent soumis à des restrictions.
  • Médicaments : l’envoi de médicaments nécessite généralement une autorisation préalable du ministère japonais de la Santé.
  • Animaux et produits d’origine animale : l’importation d’animaux vivants ou de certaines espèces protégées est fortement réglementée et soumise à des autorisations spécifiques.
  • Matières dangereuses : les objets contenant des substances explosives, inflammables, radioactives ou toxiques sont interdits à l’envoi.

Pour connaître la liste exhaustive des interdictions et des restrictions d’envoi au Japon, consultez le site internet de votre transporteur ou celle des douanes françaises et japonaises.

En conclusion, les entreprises et les particuliers peuvent optimiser l’envoi de colis vers le Japon en respectant les réglementations en place, en choisissant judicieusement leur service d’envoi, et en assurant un suivi efficace de leur colis. Bonne expédition à toutes les entreprises actives en Asie cherchant à renforcer leur présence sur le marché japonais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *