28 septembre 2022

Comment fonctionne un faux plafond rayonnant ?

En plus de profiter d’un réel confort thermique, le faux plafond rayonnant vous permet de réaliser des économies d’énergie. Les pays scandinaves ont opté pour ce système de chauffage pour rendre leurs hivers plus agréables. En France, moins prisés que le plancher chauffant, les plafonds rayonnants séduisent les décorateurs depuis une trentaine d’années. Le principe de fonctionnement du faux plafond rayonnant est simple, car il est identique à celui du soleil. La magie opère pour chauffer votre intérieur, même sans radiateurs. Découvrez les faux plafonds rayonnants, silencieux et programmables, qui diffusent une chaleur douce et homogène.

Faux plafond rayonnant : principe de fonctionnement et système de chauffage

Le chauffage au plafond fait partie des systèmes de chauffage les plus utilisés dans les logements collectifs et individuels. Cette solution de chauffage permet de diffuser la chaleur, faisant profiter les occupants d’une température ambiante. Tout comme le chauffage par le sol et le mur chauffant, le faux plafond rayonnant constitue un excellent isolant thermique. En plus d’être une excellente source de chaleur, on peut également utiliser ce type de chauffage en guise d’élément décoratif. 

Principe de fonctionnement

Simple et efficace, le principe de fonctionnement d’un faux plafond rayonnant consiste à installer des câbles électriques à l’intérieur d’un faux plafond. Chaque mètre-carré des parois doit être traité. Les tuyaux peuvent aussi être utilisés en étant remplis d’eau chaude. De cette manière, les panneaux extérieurs viennent émettre de la chaleur homogène dans chaque pièce par le principe de rayonnement. Ce système de chauffage rayonnant réduit les risques de déperditions thermiques et les taux d’humidité. Et encore, la consommation d’énergie est très basse. 

Système de chauffage

À propos des différents types de plafonds chauffants, la plus connue reste sans doute le plafond rayonnant plâtre (PRP). Ce système de chauffage électrique comprend des panneaux d’isolants enveloppés d’un film chauffant. Bien fixés sur l’ossature du plafond, ces derniers sont ensuite refermés par les plaques de plâtre. Plus esthétique, et assurant une bonne isolation acoustique, le plafond rayonnant modulaire (PRM) se démarque par ses panneaux rayonnants dotés d’un isolant. Avant d’être recouvert d’un parement décoratif, les modules sont maintenus par les structures métalliques qui sont accrochées au plafond. Pour rafraîchir l’air ambiant, le système d’un plafond chauffant hydraulique ou PRH se base sur un réseau une chaudière ou un réseau hydraulique connecté à une pompe à chaleur réversible.

Faux plafond rayonnant : avantages et inconvénients 

Outre les avantages du faux plafond rayonnant, on observe également quelques inconvénients sur l’utilisation de ce type de chauffage. 

Les avantages

Pratique avant tout, le mode de chauffage d’un plafond rayonnant assure une réduction d’économies d’énergie considérable. Sans rencontrer d’obstacles, la chaleur douce et homogène se propage à une vitesse remarquable dans chaque recoin de la maison. Vous dites aussi adieu aux chauffages sur vos murs. Grâce au thermostat, vous retrouvez la température idéale pour une sensation de confort optimal dans votre intérieur. Vous pourrez vous réchauffer lors des saisons froides et vous protéger de la température extérieure. Le faux plafond rayonnant se montre également silencieux, pratique et n’exige aucun entretien. Vous aurez de quoi surprendre vos proches et vos convives avec ce modèle très esthétique qui sait se faire discret. De plus, vous gagnez en temps pour la pose d’un plafond tendu chauffant. Cette solution de chauffage vous évite d’être exposé à l’inconfort thermique et de profiter d’une température ambiance dans sa maison individuelle. Pour ce faire, il convient de faire appel à un chauffagiste ou d’un bon électricien en mesure de poser un plafond. 

Les inconvénients

Cependant, l’installation d’un faux plafond rayonnant se révèle être onéreuse. Par ailleurs, la pose de plafonds chauffants exige une hauteur de plafond minimale de 2,40 m ainsi que d’un logement spacieux. Vous l’aurez compris, il faudra les installer à grande hauteur.

Il est possible de faire installer un faux plafond rayonnant dans les cas de construction neuve d’une maison ou lors d’importants  travaux de rénovation. 

Voici donc les essentiels à retenir sur le faux plafond rayonnant  

Pour mieux comprendre le fonctionnement d’un faux plafond rayonnant, le système de chauffage ressemble à celui du plancher chauffant. Ce type de plafond permet de chauffer rapidement chaque pièce de la maison.   Alternative aux radiateurs muraux, grande efficacité énergétique, programmable, excellente qualité de l’air, rafraîchissement de l’air ambiant, chaleur à la fois homogène, agréable et douce… La chaleur par rayonnement promet de nombreux avantages, ce qui garantit un meilleur confort pour les occupants. Néanmoins, le coût de la pose d’un faux plafond rayonnant est assez élevé. L’installation de chauffage nécessite au minimum une hauteur sous plafond de 2,40 m.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.